Une journée normale dans une vie bien remplie

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Une journée normale dans une vie bien remplie

Message par Harp le Mer 25 Jan - 23:59

QUELQUES ANNEES AVANT L'INVASION ZAKELIENNE


Un wookie et un sullustain déambulent dans une coursive de vaisseau, les yeux rivés sur un datapad.

-" J'aimerais bien savoir ce qui créé ces échos dans les senseurs par moment. Aucun de nos systèmes intégrés ne fait ça. C'est pas normal, ces interférences, aussi vrai que je m'appelle Grut ".

-" OA'WOCAO WAWOAKHUAHC RQHURAWHWA ?".

-" Depuis quand ça arrive ? ... Pas bête comme question pour un grand singe comme toi, Shaorac ... Tu dirais quand toi ? ".

-" WAWOHUK CWOSCRAAHWHWOC ".

-" Moi pareil ... Qu'est ce qui s'est passé de spécial à ce moment là ...".

-" ANRA WWWOSCWOANANWO ".

-" Hmmmmm .... Mouais, Skyia est arrivée à bord à ce moment là. C'est sûr que ça vaudrait le coup de vérifier. Viens ".

Le petit pilote sullustain parla dès lors à voix basse.

-" On va éviter de se faire gauler. Harp aimerait pas qu'on fouille les affaires de la petiote et elle sûrement encore moins ".

Le sullustain posa un petit senseur de poche sur la porte du jacuzzi et mit une oreillette. Il règla quelques paramètres et regarda le wookie avec un sourire grivois.

-" Héhéhé ... Sacré rodéo, là dedans. Elle va bien dormir, la gamine ... Rooooh ! .... Ils devraient avoir honte ".

Le wookie l'attrapa par le bras et le tira dans la coursive.

-" WAWOAKWOOAACWO ".

-" Oui, je viens, je viens ... Rabat-joie ! ".

Il rangea son matériel et sortit un autre appareil. Arrivé devant la chambre de ...., il le colle au système de verrouillage et en quelques secondes ouvre la porte.

-" Ça aide de faire la maintenance du système de sécurité. Fais le guet, toi ".

Il commença à fouiller les affaires de la jeune femme avec une maîtrise consommée, replaçant tout au millimètre, ouvrant toutes les serrures et forçant tout les codes avec un professionnalisme évident.

-" Roooh ... La petite cochonne ... Elle porte ça ? ... Ben dis donc .... Hmmm ... Bref ... Hmmm ... Héhéhé ... Elle a tout prévu pour les soirs de solitude. Vicieuse ... Uhuh ! ".

Le détecteur qu'il passait sur les objets se mit à aligner des lignes de codes ...

-" Vache .... Faut être pervers pour planquer un comlink là dedans ... ".

-" RAHUAORAWHAO RQHUWO AKOOHURC AN'RO OAACWORCOAACWORC ".

-" Abruti ! Je fouille pas pour le plaisir, je me sacrifie pour notre sécurité. Oooh ... Mais il y a même des armes ... ".

-" AKANHUC WAWO RHRCHUAHAO ".

-" Tu m'étonnes, ils en ont encore pour un moment connaissant le patron. J'ai des coordonnées pour l'endroit en direction duquel elle a émis. On va aller voir vu que c'est juste à côté et on parlera de tout ça à Harp quand il en aura fini avec l'espionne ".

Il entrepris de tout remettre en place et referma la cabine sans que son passage soit visible.

-" Quand je pense à quel point on a été gentils et accueillants ... C'est bien les femmes ça ".

-" AKRAC WAWO OAHUANOOAOAOWO ".

-" C'est vrai qu'elle n'en avait pas sous sa jupe mais bon tu mettrais un casque pour aller chez le coiffeur toi ? ".

-" SH'RO HORAAHC AKRAC ".

-" Laisse tomber ".



Quelques temps plus tard, Harp et Skyia avançaient dans un des énormes entrepôts.

-" C'était vraiment urgent ? J'aime pas quand les deux nigauds partent sans rien dire.".

-" Assez, ouais et de toute façon, j'aurais pas pu remettre ça une fois de plus. Elle rigola en lui faisant un clin d'oeil. Mais je tiens à recommencer le plus tôt possible ".

Elle se colla à lui pour l'occuper mais se rendit bien compte qu'il avait saisi quelque chose à sa façon de scruter la zone.

-" Ah ben voilà nos petits cadeaux ".

Un petit groupe de malfrats se déploya dans le hangar. Harp jeta un regard froid à Skyia.

-" Je devais juste t'amener, leur chef veux simplement te parler ".

-" Et vous, vous deviez nous apporter le fruit de votre travail d'espionne ".

-" Je peux t'expliquer. C'est juste des échanges de communication. Je ne t'aurais pas fait de mal, tu le sais bien. Et vous, vous feriez bien de me ramener mon pognon ".

Il sortit rapidement son blaster et le pointa vers Skyia :

-" On m'a dit de ramener un datapad, pas de payer pour le prendre. Bye bye sal ...".

Avant qu'il ait le temps de finir sa phrase, les blasters de Harp étaient sortis de leur holsters et le crâne du chef des malfrats explosa comme celui de son sbire le plus à gauche. Il roula sur le sol pour éviter les tirs des survivants et en foudroya deux depuis le container où il s'était mis à couvert.

Il eut le temps d'apercevoir Skyia qui partait en courant.

Trois malfrats faisaient discrètement le tour des empilements de containers. L'un deux désigna l'ombre d'un chapeau sur le sol. Ils se ruèrent en même temps et ouvrir le feu arrivés de l'autre côté ... pour découvrir un chapeau posé sur une tringle.

-" Merde ! Il nous a bien baisé ".

Une voix s'éleva derrière eux :

-" C'est ce qu'elles disent toute ".

Ils gisaient morts au sol avant d'avoir eu le temps de se retourner.



Un moment plus tard, dans un autre recoin de l'entrepôt, Skyia courait à en perdre haleine, elle tournait et bifurquaient entre les empilements de containers depuis un moment. Elle aperçut une issue et s'y rua ... pour se retrouver face à Harp qui s'avançait calmement dans sa direction malgré un air bien plus sombre que tout à l'heure.

-" Bon ben je l'ai dans le cul on dirait ... ".

-" C'est pas la première fois aujourd'hui ".

Elle posa calmement le datapad au sol et recula les bras levés. Harp le ramassa et la vit soudain sursauter. Il tourna la tête pour voir deux malfrats courir vers eux. Ils ouvrirent le feu mais les tirs étaient peu précis. Il dégaina calmement et ajusta ses tirs. Les spadassins tombèrent l'un après l'autre sans avoir atteint Harp ou Skyia.

Profitant de son avantage, le jeune femme dégaina un miniblaster qu'elle avait camouflé et lui pointa sur la nuque.

-" Tu vas présenter tes flingues crosses en avant et te retourner doucement ".

Il fit comme demandé et commença à se retourner doucement pendant qu'elle reculait de quelques pas.

-" T'as énervé pas mal de monde. Et du monde qui est prêt à payer pour des infos sur toi voire pour ta tête. Mais après tout ce qu'on a fait, je me demande si je pourrais encore te tuer ".

Il arriva face à elle. Elle ouvrit la bouche pour parler.

Un bruit typique de tir de fusil blaster résonna et Skyia tituba, les yeux emplis d'une expression d'incompréhension, avant de regarder son blaster pivoter librement autour de son index dans sa main qui s'entrouvrait sans qu'elle puisse y faire quoi que ce soit. Elle hoqueta du sang et comprit. Son arme tomba au sol.

-" Quel dommage ... Si près du but ".

-" Tu les aurais pas eu ".

-" Non ? ".

-" Non ".

En une fraction de seconde, les deux blasters pivotèrent dans ses mains en un "Border roll" parfait et les deux canons pointèrent maintenant vers le visage de Skyia. Il la regarda avec un sourire affectueux en imitant les bruits des tirs.

-" Peww ! Peww ! ".

La jeune femme s'écroula au sol sans bruit. De derrière un container, arriva Grut, son tromblon à la main, avec sa démarche bonhomme et un sourire satisfait. Harp rengaina ses deux blasters sans quitter le corps des yeux, le claquement des deux armes dans leur holster résonnant dans la nuit.

-" Pauvre petite ... ".

-" Hé ! Je viens de te sauver la peau. La princesse comptait trouer la peau du prince charmant, mon pote. Ouvre les yeux là ".

-" Tu en es sûr ? ".

-" Non mais je mise pas une vie, la mienne ou celle d'un autre, sur un petit jeu de calcul de probabilités ou sur un essai forcément voué à l'échec d'affecter une pensée rationnelle à une femme ".

-" Et moi ? Je suis quand même pas un débutant ... ".

-" T'as tendance à te laisser distraire quand il y a des nichons à portée ".

-" J'ai quand même un certain instinct de conservation et un minimum d'orgueil ".

-" Et si t'avais hésité ? ... A force de faire des galipettes, des fois on s'attache ".

-" J'apprécie ta confiance en moi ".

-" Prends ça comme une marque d'affection ".

-" Je suis touché ".

-" C'est ce que je voulais éviter justement ".

Il souriait avec une franchise et une bonhommie désarmantes qui aurait facilement fait oublier que le petit humanoïde venait d'abattre quelqu'un de sang froid.

-" Quand même ... Tuer une femme dans le dos ... C'est pas très classe ".

-" Y'a pas d'honneur chez les voleurs. Je suis tout petit alors je compense par un peu de ruse et une approche toute personnelle de la morale ".

-" T'es un voleur, toi ? ".

-" Euh ... Hmmm ...Parfois ... ".

-" Je devrais surveiller ma compta, alors ...".

-" Toi, je te vole pas ".

-" C'est sûr, ça ? ".

-" Ouais. Même ligoté, les yeux bandés et congelé dans de la carbonite, tu tirerais plus vite et plus juste que moi. Je joue la sécurité ".

-" Congelé dans la carbonite ... Aucun contrebandier digne de ce nom ne se retrouverait congelé dans de la carbonite ".

-" WWAHWHAH ANWO SCWOWHRARRWO ! ".

Shaorac arriva, très occupé à ramasser les cadavres pour les balancer dans un container vide après les avoir délesté de tout ce qui pouvait l'intéresser ou avoir de la valeur. Le sullustain leva les yeux vers Harp avec un air de manager conseillant son artiste :

-" Congelé en pleine action, ça ferait survivre ta légende auprès de ces dames. Je pourrais même vendre des tickets : 500 crédits la demi heure pour chevaucher le ... ".

-" Mais t'es un malade, c'est pas croyable ! ".

-" OOWH CWORCRAAHAO RCAHOAACWOC ! ".

-" T'en rajoute pas, le wookie !".




Au petit matin, Harp sortait rasé de frais et sur son trente et un comme à son habitude quand il aperçu Grut et Shaorac discuter à voix basse dans la carré avec des airs de conspirateurs. Il se dirigea vers eux et poussa la porte. Ils le regardèrent en souriant bêtement pour le sullustain et en dodelinant de la tête pour le wookie.

-" Vous complotez quoi, là ...".

-" Pari ".

-" AKRARCAH ! ".

-" Sur quoi ? ".

-" T'occupe ! ".

-" Il sait que tu triches au sabacc ? ".

-" AORCAHOAACWOHURC !".

-" Traître ! Fallait pas lui dire ça ! Mais lâche moi, gros balourd ! ".

-" Fallait me répondre. Décollage dans 2 heures. Je vais juste voir l'autorité astroportuaire pour régler les derniers détails ".

Quelques instants plus tard, alors qu'il pénétrait dans les locaux administratifs, la secrétaire se mordit la lèvre et se recoiffa rapidement. L' officier de service regarda le nouvel arrivant d'un air suspicieux.

-" Celui-là, vous vous occupez de son cas dans les détails. Étudiez tout ".

Puis il tourna les talons et repartit vers son bureau. La jeune femme déboutonna discrètement le dessus de son chemisier et l'échancra un peu plus.

-" C'est bien mon intention ... ".



Un long moment plus tard, Harp franchit la porte arrière du bâtiment et s'arrêta un instant pour mettre son chapeau et vérifier ses vêtements, époussetant un pan de son manteau tout en scrutant les alentours. Assis un peu à l'écart sur des caisses, Grut et Shaorac jouaient aux dés.

-" Vous faites quoi là ? ".

-" On venait s'excuser. Y'a largement plus de deux heures d'écoulées et on a toujours pas décollé. On est vraiment mais vraiment désolés, tu vois ... ".

-" Mais t'es en forme, dis donc ... J'ai eu un contretemps, ça arrive ... ".

-" Ah mais ça arrive même en permanence, on est comme qui dirait rodés. Au fait, dis au contretemps de changer de rouge à lèvres, ce coloris jure avec le noir de tes fringues ".

-" Et toi, sac à puces, tu comptes en remettre une couche aussi ? ".

-" RRRARRWHWO ! ".

-" Il s'en fout, il a gagné le pari ".

-" Quel pari ? ".

-" Il m'a soutenu que même sans quitter la zone d'embarquement, t'en trouverais une à t'envoyer et qu'on partirait à la bourre. Et j'ai tenu le pari ... Putain ... J'ai tenu le pari, comme si j'étais un gosse, un micheton de bas étage. La honte pour moi, pour le peuple sullustain, pour la grande famille des joueurs et des parieurs. Je viens de me faire cramer de 3000 crédits par cette raclure de parc zoologique ".

Ils remontaient à bord que le Sullustain se plaignait toujours.

-" SCRAHUHORAAHC SHOOHUWOHURC ! ".

-" Je suis pas mauvais joueur ... J'aime pas qu'on me déleste. C'est contraire à l'éthique de la profession ".

-" Vous avez honte de rien, les gars ... ".

-" On a le sens des affaires ".

-" Tu vendrais ta mère, oui !".

-" Tu prends à combien ? ".

-" Qu'est ce que je ferais de ta mère, idiot ? ".

-" Héhé ... Comme d'hab ...".

Harp se passa la main gauche sur le visage en soupirant puis subitement posa la droite sur la crosse d'un de ses blasters le sortant légèrement.

-" En fait, je crois que je vais te tuer ... ".

-" Hé ! Déconne pas ! ".

-" RRRARCWAWO SCOOAH ANRA AOWOAOWO ! ".

-" Quoi "Garde moi la tête !" ? ! ! ... Au lieu de défendre ton frère d'armes, tu me trahis. T'es vraiment le fils bâtard d'une truie et d'un balai brosse, Shaorac ! Je me demande vraiment ce que je fous avec vous deux ".

Le petit Sullustain se colla au mur du carré prêt à se défendre. Harp rengaina en riant et posa un gros paquet de crédits sur la table.

-" Vous avez été très bons aujourd'hui. Voilà une petite rallonge à vous partager ".

-" Je viens de me souvenir de ce que je fais là finalement ".

-" AKOORRWHOOWH ! ".

-" Je te fais ta part au sabacc ".

-" RQHUWO WARAANANWO ".

-" Allez, laisse moi me refaire ! ".



avatar
Harp

Messages : 5
Date d'inscription : 22/01/2017

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum